La French Touch
La French Touch

Du mercredi 7 décembre 2016 au mercredi 7 janvier 2017.

Exposition organisée dans le cadre de l’Année France-Corée 2015-2016,en partenariat avec l’Artspace Boan 1942

Vernissage le 7 décembre à 18h (heure locale)

Avec Renaud AUGUSTE-DORMEUIL, Ronan BARROT, Amélie BERTRAND, Anne BRÉGEAUT, Guillaume BRESSON, Philippe COGNÉE, Roland COGNET, Delphine COINDET, Julien CRÉPIEUX, Jean DENANT, Damien DEROUBAIX, documentation celine duval, Valérie du CHÉNÉ, Laurent FIÉVET, Daniel FIRMAN, Nicolas GUIET, Laura HENNO, Guillaume LEBLON, Laurent LE DEUNFF, Natacha LESUEUR, Didier MARCEL, Maude MARIS, Mathieu MERCIER, Valérie MRÉJEN, Aurore PALLET, Florence PARADÉIS, Guillaume PINARD, Philippe RAMETTE, Julia SCALBERT, Muriel TOULEMONDE.

L’ambition de cette exposition est de donner un aperçu de cet esprit français, cette « French Touch », aussi certaine et reconnue qu’elle est impalpable et difficile à définir. Elle résulte d’une combinaison de traits, dont les plus constamment avancés sont : l’élégance de l’expression, la retenue dans l’émotion, la raison, l’esprit de système, la tentation universaliste, mais aussi : l’individualisme, l’esprit protestataire, la recherche de la singularité pouvant verser dans un extrémisme volontaire en même temps que maîtrisé.

Cette exposition réunit des oeuvres et des artistes qui illustrent par leur tournure d’esprit, leurs approches du sujet, cette touche particulière que le monde apprécie.

Elle se déploie dans six espaces de l’Artspace Boan 1942 (ancien et nouveau bâtiment) selon des esquisses de thématiques qui, en partie, se recoupent.

Artspace Boan 1942 / 33 Hyoja-ro Jongno-gu Séoul / Corée du Sud

Jurassique France
Jurassique France

Une oeuvre de Laurent Le Deunff, 2016

Située aux abords de l’étang de l’Arceau, Jurassique France est une oeuvre de Laurent Le Deunff, fraîchement et spécifiquement implantée pour le parc du Pilory à Campbon.
L’oeuvre confirme les liens qu’entretiennent la sculpture et le paysage. Elle est envisagée comme la plupart de ses oeuvres, au coeur d’un dialogue entre le naturel et l’artificiel. La nature devient le matériau de la sculpture tout comme le travail de jardinage qui relève ici des croisements entre les domaines des pratiques amateurs, de la botanique, de l’histoire des jardins et de leurs représentations.

samedi 19 novembre à 15h30
étang de l’Arceau - parc du Pilory de Campbon
10 min. à pied depuis le cinéma

-

Tripode et Mosquito Coast Factory remercient chaleureusement les artistes, le cinéma Le Victoria et la commune de Campbon pour son aimable concours.

Contacts :
06 61 32 86 41 / assotripode@yahoo.fr / www.tripode.fr
Mosquito Coast Factory / www.mosquitocoastfactory.com

Tripode reçoit les soutiens du conseil régional des Pays de la Loire, du conseil général de Loire-Atlantique, de l’État - Préfecture de la région des Pays de la Loire – Direction régionale des affaires culturelles et de la SCI AN HAD/CFM44.
Mosquito Coast Factory est membre du Club des Entreprises du Canton de Savenay.
Tripode et Mosquito Coast Factory sont membres du Pôle Arts Visuels Pays de la Loire.

RUN RUN RUN
RUN RUN RUN

Zébra3 & Lieu-Commun
« SOUTH SPIRIT »
Un Road Trip artistique Bordeaux - Toulouse - Nice
à bord du Collectionneur
à l’occasion de RUN, RUN, RUN *
Les 20 ans de La Station à la Villa Arson, Nice

Exposition du 2 octobre au 30 décembre 2016
Vernissage samedi 1er octobre à 18h

Zébra3 créée en 1993 à Bordeaux par de jeunes artistes issus des Beaux-Arts. ?La Station, fondée en 1996 à Nice par d’anciens étudiants de la Villa Arson. ?Lieu-Commun / ALaPlage démarre en 1997 à Toulouse, impulsée par un groupe de jeunes artistes issus de différentes écoles d’art. ?Ils commencent à correspondre, d’abord par la poste, puis très rapidement par mail dès la fin des années 90. Au début des années 2000, ce sont les premières collaborations. Depuis, cet axe sud s’est plusieurs fois concrétisé aux travers, d’expositions, d’échanges, de co-productions, de résidences, voire même de mariage !

A l’occasion de ses 20 ans, La Station (Nice) invite Zébra3 (Bordeaux) et Lieu-Commun (Toulouse) à proposer un projet dans l'espace de la Galerie carrée de la Villa Arson.
C’est ainsi que né "Le Collectionneur", un camping-car super cool qui, malgré son pédigrée purement eighties, est le véhicule de la création contemporaine, l’équivalent du chariot des pionniers repoussant les frontières des territoires de monstration.
Cette capucine posée sur un pick-up Toyota, trait d’union de l’axe Sud, va relier Bordeaux à Nice, en passant notamment par Toulouse, Sète, Montpellier et Marseille pour récolter les œuvres d’une trentaine d’artistes. Arrivé à Nice, «Le Collectionneur» déploiera son display à la Villa Arson.

De l’itinérance à l’exposition, le dispositif reflète de façon romancé la réalité des "artist run spaces" français. Malgré leur dynamisme, leur expérience et leurs réseaux, ces lieux sans label restent fragiles tout en endossant le rôle ardu de soutien aux artistes.
L’exposition «South Spirit» reflète cette précarité conquérante ! A l’intérieur du «Collectionneur», et sous la lumière zénithale de la Galerie carrée, sont présentées les œuvres de (liste non exhaustive) : Damien Aspe, BGL, Clédat & Petitpierre, Pierre Clément, Nicolas Daubanes, Jean Denant, Estelle Deschamp, Antoine Dorotte, Rémi Groussin, Cyril Hatt, Hippolythe Hentgen, ÎLEMERFROID, Implémentation, Jérémy Lacombe, Lou-Andréa Lassalle, Camille Lavaud, Laurent Le Deunff, Nicolas Milhé, Anita Molinéro, Julien Nédélec, Laurent Perbos, Marianne Plo, Manuel Pomar, Guillaume Poulain, Frédéric Pradeau, Sylvie Réno, Béatrice Utrilla, WeAreThePainters, Winshluss…
et aussi Alexandra Guillot, Cédric Teisseire, Florian Pugnaire et David Raffini.

* RUN RUN RUN est une exposition autour de la notion d’artist run space, conçue par une vingtaine de structures européennes et plus de quarante artistes, transformant la Villa Arson en vaste chantier de création et d’expérimentations.

© visuel Camille Lavaud - 2016.

exposition présentée à la

VILLA ARSON
20 avenue Stephen Liégeard - Nice

Ouvert tous les jours de 14h à 18h (sauf le mardi) - Entrée libre

Animal on est mal
Animal on est mal

24.09.2016 – 22.01.2017
La collection du Musée de la Chasse et de la Nature
revisitée par Richard Fauguet

Vernissage le samedi 24 septembre 2016, de 11h à 17h30

Avec les oeuvres de Gilles AILLAUD, Bertille BAK, Damien CABANES , Jean CARRIÈS, Johan CRETEN, Alexandre-françois DESPORTES, Richard FAUGUET, FISCHL/WEISS, Walton FORD, Jean-Charles HUE, NIcolas KENNETT, Laurent LE DEUNFF, Rainier LERICOLAIS, Didier MARCEL, Patrick NEU, Présence PANCHOUNETTE, SHIMABUKU, Daniel SCHLIER, Elmar TRENKWALDER, Xavier VEILHAN, Paul de VOS, céramiques du XVIIIème siècle et tapisseries du XVIème au XXème siècle …

Commissaire de l’exposition : Richard Fauguet

Parc culturel de Rentilly
Communauté d’agglomération de Marne et Gondoire
Domaine de Rentilly, 1 rue de l’étang
77600 Bussy-Saint-Martin

Mercredi et samedi 14h30 – 17h30
Dimanche 10h30 – 13h et 14h30 – 17h30

http://www.fraciledefrance.com/animal-on-est-mal/

Image : Les quatre éléments (détail), Flandres XVIème ou XVIIème siècle © Musée de la Chasse et de la Nature. Photo : Sylvie Durand

Outiller le dessin
Outiller le dessin

Exposition présentée dans le cadre de drawing room 016

Commissariat: Johana Carrier & Joana Neves pour la Plateforme Roven

Avec : Sylvia Bächli, Charbel-joseph H. Boutros, Isabelle Cornaro, Detanico & Lain, Peter Downsbrough, Richard Fauguet, Kristján Guðmundsson, Jane Hammond, David Hammons, Hippolyte Hentgen, Benjamin Hochart, Marie-Jeanne Hoffner, Laurent Le Deunff, Daphné Le Sergent, Sol LeWitt, Anthony McCall, François Morellet, Marine Pagès, Michel Paysant, Chloe Piene, Ève Pietruschi, Diogo Pimentão, Julien Prévieux, Amanda Riffo, Jean-Luc Verna, Jorinde Voigt, Elsa Werth

Qu’entendons-nous par « outiller le dessin » ? La verbalisation du nom « outil » est une vraie réflexion sur la notion de moyen. Loin d’être une tautologie – donner des outils à une pratique, le dessin, lui-même traditionnellement compris comme un outil –, le titre explore la redéfinition du dessin au fil du XXe s. Ainsi, les mots issus de la définition du terme « outiller » – machine, élément, structure, moyen, activité intellectuelle – se retrouvent dans les ramifications du modernisme. Pour drawing room 016, nous avons sélectionné des œuvres d’artistes qui déploient, systématiquement ou ponctuellement, la portée de différents outils graphiques selon deux groupes : d’un côté du mur, un ensemble d’œuvres qui établit un lien entre corps découpé et corps du dessin par le biais de manipulations des matériaux, de techniques renversées ; de l’autre côté, des œuvres qui associent des structures mentales ou corporelles au diagramme.

http://rovenrevue.blogspot.fr/2016/08/outiller-le-dessin-drawing-room-016-14.html

http://www.drawingroom.fr/blog/evenements/

La Panacée — Centre d’art contemporain
14 rue de l’école de pharmacie 34000 Montpellier
www.lapanacee.org